Comment fonctionne le portage salarial ?

Le portage salarial, un statut hybride

Un fonctionnement à trois acteurs

D'après le Code du travail, le portage salarial est une relation contractuelle entre une « entreprise de portage, une personne portée et des entreprises clientes ». Le travailleur possède les avantages des travailleurs indépendants et entrepreneurs, à savoir qu'il peut choisir d'accepter les missions qu'il souhaite ainsi que ses clients. En contrepartie il reçoit un salaire dont le montant dépend de son chiffre d'affaire et il est défrayé. La société de portage, elle, prélève des frais de gestion. Mi salarié mi entrepreneur donc, le travailleur qui décide de recourir à ce statut peut garder son indépendance tout en déléguant les tâches administratives.

La société de portage s’occupe de la partie administrative

Tous les indépendants le savent : travailler à son propre compte demande un investissement personnel conséquent qui se révèle parfois incompatible avec une vie privée véritablement épanouie. Entre les phases de prospection et de négociation, l’exécution des missions et les obligations administratives en tous genres, les heures de travail s’accumulent inexorablement, ne laissant que trop peu de place à la vie personnelle.

Le plus gros avantages d'être en portage salarial est de pouvoir tester son activité en prenant moins de risques et sans avoir trop de charges financières. Vous avez un contrat de travail, un CDI ou un CDD, vous pouvez donc emprunter facilement pour un prêt immobilier. Ce n'est pas aussi facile quand vous avez une entreprise. Nous vous recommandons ce guide sur le fonctionnement du portage salarial pour aller plus loin sur le sujet.

Dans le cadre d’un contrat de portage salarial, c’est à la société de portage que revient la charge de gérer la partie administrative à la place du consultant, comme c’est finalement le cas dans toutes les entreprises classiques. Elle facture les interventions, encaisse les honoraires versés par les clients, calcule et déclare les charges sociales. Autant de tâches rébarbatives et énergivores que le salarié porté peut ainsi rayer de son emploi du temps et de ses préoccupations.

Le salarié porté se concentre sur son métier

En confiant l’aspect administratif de son activité à la société de portage, le salarié porté n’est plus contraint de trouver le juste équilibre entre l’exercice de son cœur de métier et la gestion de son entreprise. Libre à lui de réaliser davantage de missions pour augmenter son chiffre d’affaires ou, au contraire, de faire profiter ses proches de son temps libre.

Autonome et réellement maître de son temps, le salarié porté met en place les actions commerciales qui lui semblent les plus appropriées pour atteindre sa cible. Toutefois, s’il ressent le besoin de se faire aider dans sa communication ou sa prospection de clientèle, il lui est également possible de faire appel aux équipes de la société de portage à laquelle il est contractuellement lié. En savoir sur la législation du portage salarial de façon officiel

Le salarié porté a par ailleurs l’occasion de suivre gratuitement un parcours de formation et bénéficier de conseils afin d’apprendre à développer son offre, à parfaire ses connaissances techniques et à faire progresser son discours commercial.

Le portage salarial en vidéo